Dispositif "Ecole dehors" | apprendre et enseigner dehors

Action nationale

L'OCCE s’engage, renforce son action dans les enjeux sociétaux du XXIe siècle : l'application et le respect des droits de l'Enfant (CIDE*), la lutte contre toute forme de domination, la transition écologique, la prise en compte du vivant dans toutes ses interdépendances.

Pourquoi valoriser le dispositif "Ecole dehors"

La pandémie et son confinement ont ouvert une nouvelle réflexion sur l’éducation dehors.

La pratique d’une éducation dehors régulière, de temps de classe vécus dans un coin de nature à proximité ; le ré-ensauvagement des cours de récréation, apparaissent de plus en plus souvent comme la volonté d‘enseignants confrontés à des élèves davantage connectés aux écrans qu’à leur environnement. Ces pratiques éducatives développées depuis longtemps dans le monde (comme dans les pays scandinaves, en Allemagne, en Grande-Bretagne ou au Canada) ont d’ailleurs fait l’objet de recherches qui révèlent leur intérêt pour apprendre et agir ensemble.

L’OCCE voit dans cette « nouvelle forme scolaire » une opportunité d’aller encore plus loin dans les projets éducatifs EDD dans les écoles, une manière d’ancrer autrement les apprentissages dans/par l’environnement et de revitaliser le lien sensible des enfants à leur milieu de vie. Cette nouvelle manière d’apprendre s’inscrit également dans la CIDE (art.29 – les objectifs de ton éducation)

Choisir de mettre en oeuvre un projet "Ecole dehors", c'est : 

  • Déterminer une fréquence des sorties (tous les jours, 1 fois par semaine, 1 fois tous les 15 jours).
  • Choisir un lieu à proximité de l'école et institutionnaliser sa fréquentation; s'autoriser aussi parfois de l'itinérance.
  • Accepter de sortir quelque soit la météo; "Faire classe dehors" par tous les temps ! (sauf si danger au regard des conditions météorologiques).

Bénéfices de la pratique "Ecole dehors" | Pour l’élève

  • Apprendre par l’expérience directe : découvrir par le sensible, appréhender des notions par les 5 sens, permettre une meilleure fixation neuronale.
  • Faire du lien et du sens entre le dedans et le dehors.
  • Offrir des espaces plus larges, plus opportuns, en mouvement, rencontrer l’imprévu, oser, apprivoiser la prise de risques, développer la confiance en soi.
  • Permettre des relations de qualité et d’appartenance avec le milieu, avec soi et les autres : célébrer, être acteurs, s’entraider, s’auto-organiser, développer des capacités de résilience et tisser des liens avec l’environnement et les autres.
  • Offrir aux enfants une expérience de citoyenneté et d’engagement (« concernement »).

Bénéfices de la pratique "Ecole dehors" | Pour l’enseignant

  • Favoriser les pratiques coopératives.
  • Développer les relations interdépendantes dans le groupe, favoriser l’entraide, la fraternité.
  • Garantir la continuité pédagogique entre le dedans et le dehors.
  • S’approprier des situations d’apprentissage complexes.
  • Développer la posture de l’observateur, accepter le lâcher prise et accueillir des situations d’apprentissage spontanées.
  • Favoriser la création d’un langage commun de classe.

Quel accompagnement proposé par l’OCCE ?

  • Un groupe national "Ecole dehors" travaille à la diffusion d’une pratique pédagogique coopérative, à des propositions de formation et au soutien des associations départementales et unions régionales pour l’accompagnement des enseignants qui souhaitent faire classe dehors.
  • Certaines associations départementales OCCE ont mis en place un accompagnement des enseignants. Elles peuvent participer à des réseaux d’échange de pratiques sur ce thème avec des associations d’EEDD ou mettre à disposition des ressources.

N’hésitez-pas à prendre contact avec l’association Association Départementale du GARD OCCE 30.

Pour en savoir plus, l'OCCE met à votre disposition des ressources.

 

Choisir de faire classe dehors c’est aussi :

  • Former les enfants, futurs citoyens, à la vie associative et à la gestion du bien commun, à l'organisation de leur vie d’école de leur environnement de proximité.
  • Vivre et construire une expérience commune qui procure joie, fraternité, entraide, solidarité et harmonie avec le vivant.